Qu’est que la loi de Parkinson?

Rien à voir avec la maladie du même nom.

C’est cette notion, que le temps investi dans un travail varie en fonction du temps disponible. Généralement, plus nous disposons de temps pour effectuer une tâche, plus nous allons y passer de temps. Pour un travail à effectuer, si vous disposez de 4h, vous allez le faire en 4h. Ce même travail si vous aviez 2 ou 3h, vous le réaliserez aussi dans le temps imparti de 2 ou 3h.

Si vous avez un délai court pour réaliser une opération, vous allez vous organiser et être plus efficace pour le faire. Vous allez aller à l’essentiel.

La loi de Parkinson est la suivante : « le travail s’étale de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement ». Vous allez inconsciemment augmenter le travail pour occuper le temps disponible, en effet le travail tend à se dilater pour remplir tout le temps utilisable.

Pour faire vos courses, vous mettez par exemple habituellement environ 1h. Si vous êtes un peu plus pressé, vous allez pouvoir les faire en 45 min. Au contraire, si en démarrant les courses, vous vous dites, aujourd’hui, rien ne presse, je n’ai pas d’impératif. Alors, vous  mettrez certainement 1h30 voir 2h, pour les effectuer. Vous aurez pris le temps de flâner et d’acheter de nouveaux produits. Il est important de prendre conscience qu’inconsciemment nous allons remplir le temps dont nous disposons.

Vous allez donc faire les choses, de façon à remplir ce temps.

Pour un projet important, si vous vous fixez 1 an, vous allez certainement mettre un an, voire un peu plus pour le réaliser. Si pour ce même projet, vous vous fixez 6 mois, vous allez aussi réussir à la faire en un peu plus de 6 mois car vous allez être beaucoup plus focus, plus structuré, sur ce que vous devez faire pour avancer sur votre projet.

Lors de vacances ludiques, nous avions une après midi pour filmer, et le lendemain 1h pour faire le montage d’une vidéo d’une durée de 3 min. Nous étions tous des amateurs, pas des experts de la vidéo et encore moins du montage. Nous nous sommes organisés pour préparer le scénario avant de réaliser les prises de vue, pour savoir ce que nous allions tourner. Le soir nous avons sélectionné, les séquences que nous voulions monter. Et le lendemain, lors du montage, il a fallu être très efficace, car 1 heure ça passe très vite. Ce que nous n’avions pas anticipé c’est le choix de la musique. Il a fallu le faire dans “l’urgence” . Nous avons eu de la chance car la musique a très bien collé avec le déroulé du film. Si nous avions eu plus de temps, nous y aurions passé plus de temps. Pour au final, un résultat légèrement mieux. C’est typiquement le cas où le 20/80 a été appliqué (article loi de Pareto). Toutes les équipes avaient les mêmes conditions. Nous sommes arrivés 2ème sur 8 équipes. La différence s’est faite sur les idées originales, l’organisation et une part de chance avec la musique.

Se fixer des délais de réalisation

L’important est donc de se fixer des délais de réalisation afin d’éviter de passer trop de temps sur une tâche.

Bien sûr, fixez vous des délais tenables, réalisables.
Se mettre des délais raisonnables, ni trop long, ni trop court. C’est là, toute la difficulté.

Rien ne sert de vous dire, mes courses je vais les réaliser au pas de course à chaque fois pour les faire en 30mn, alors que votre rythme est de les faire en environ 1h.

De même quand vous demandez quelque chose à quelqu’un, pensez à lui fixer un délai réaliste.

Faire les choses au dernier moment.

Vous avez certainement remarqué que certaines personnes (dont j’ai longtemps fait parti), ont une tendance à faire les choses aux derniers moments. Et quand elles se mettent au travail, elles doivent être très efficaces car le temps leur est compté pour rendre le travail à temps. Ça pourrait être la solution pour être efficace, de tout faire au dernier moment, me direz-vous. Sauf qu’il ne faudrait pas qu’il y ai d’imprévus. De plus, en faisant les choses au dernier moment, vous vous enlevez ce temps de recul qui est souvent nécessaire pour revoir ce que vous avez déjà réalisé et réajuster le tir.

Fixez vous une date butoir avant la date butoir réelle

En ayant, fait le travail quelques jours avant la date butoir réelle, une simple relecture permet de faire quelques réajustements, et de rendre un travail plus complet, plus finalisé. Attention bien sûr, à ne pas revenir trop de fois dessus, pour éviter de jouer au perfectionniste (article perfectionniste qualité ou défaut?). Mon conseil est de se fixer une date de réalisation avant la date butoir réelle afin de pouvoir reprendre UNE FOIS le dossier pour le finaliser.

Avant, pour rendre mes impôts, je faisais partie des personnes qui à 23h30 déposaient leur courrier dans la boîte aux lettres du centre des impôts. Maintenant, je me fixe de terminer ma déclaration 15 jours avant la date limite. Je l’a revérifie une fois un peu plus tard. L’avantage aussi, en réalisant le travail avant la date, l’esprit est libéré plus rapidement de cette tâche.

A quelles tâches fixer un délai?

Pour les tâches que vous n’aimez pas faire, le conseil est de se mettre un délai court, comme cela vous allez vous organisez pour y passer le moins de temps possible.

Et pour les tâches que vous aimez faire, fixer vous aussi des délais, car comme cela vous plait, cela ne vous dérangera pas d’y passer du temps. Par exemple, des personnes qui se réveillent dans la nuit, quand elles ne retrouvent pas le sommeil, elles vont se mettre à lire sans se mettre de temps limite et y passer plusieurs heures au détriment de leur sommeil. Je ferai un article plus complet concernant le sommeil.

Je vous invite à lire l’article sur la méthode POMODORO, pour vous donner un temps pour réaliser d’une activité.

Et vous, avez vous des exemples, où vous aviez un temps limité et cela vous a boosté et rendu efficace?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •