Suite à un atelier auquel j’ai participé, j’ai envie de vous parler de L’OPTIMISME.
Cet atelier de 3h, était organisé par l’association JOHWA et animé par Christophe TRICART.
Je suis du genre plutôt optimiste dans la vie. J’y suis allée par curiosité.
En fin d’article, je vous dirai ce que cet atelier m’a apporté.

Qu’est ce qu’un(e) OPTIMISTE?

Tout d’abord commençons par définir ce qu’est un(e) Optimiste. C’est une personne qui prend les choses du bon côté, qui ne s’attarde pas sur le négatif. C’est l’individu qui voit le verre à moitié plein, tandis que d’autres le voient à moitié vide. Cela ne veut pas dire, vivre dans le monde des Bisounours, où tout est beau et tout va bien. c’est plutôt de voir le monde sous son meilleur jour.

Il faut savoir que l’optimisme n’est pas lié à la richesse d’un individu, ni même d’un pays.

Tout commence par le BONJOUR

Christophe Tricart a commencé par aborder l’importance du BONJOUR, en nous faisant faire un exercice pour expliquer les différents niveaux de perception de cette salutation.
Quand nous disons Bonjour, il y a la parole qui est dite, et aussi ce que l’on exprime avec son visage, son corps, un sourire. Nous connaissons tous autour de nous des personnes qui ne disent pas Bonjour ou qui le disent avec une mine peu réjouie. Ceux qui le disent sans vraiment rentrer en contact avec l’autre.
Tout commence par le Bonjour, donc demain quand vous saluerez, votre conjoint, vos enfants, un voisin, un collègue, un commerçant…, prêtez attention à votre façon de dire Bonjour et à celle des autres. Pour dire Bonjour, mettez y du cœur, ne le prenez pas comme un simple formalité.

Être dans l’instant présent

L’animateur a aussi abordé le sujet de savoir savourer l’instant présent. Ne pas se dire c’était mieux hier ou j’espère que ça ira mieux demain. C’est vraiment être à ce que l’on fait, apprécier ce que l’on a. Ne pas toujours en vouloir plus, et baver sur ce qu’a de plus notre voisin. Je constate que certaines personnes quand elles sont en week-end, pensent déjà à celui d’après ou au fait qu’il va falloir reprendre le travail lundi. Elles n’apprécient pas le moment présent.

Le présent est un cadeau. Maintenant c’est avoir le temps en main.

Information positive ou négative,
quelle est votre préférence?

Christophe Tricart, nous a expliqué que pour contrebalancer une information négative, il faut 10 informations positives. Ce qui est loin d’être le cas dans les médias.
La fille d’une collègue, a fait un stage dans un journal. Elle était en charge du tri des dépêches. Elle s’est vite rendu compte que les journalistes exploitent essentiellement les informations négatives.
C’est pour cela, que de plus en plus de personnes (dont je fais partie), ont pris le parti de faire une DIÈTE MÉDIATIQUE, c’est à dire qu’ils n’écoutent plus, ne regardent plus les informations. Moi, j’ai arrêté quand mes enfants étaient petits. Quand je les emmenais à l’école, j’écoutais la radio. Lorsque les informations commençaient, c’était pour annoncer une catastrophe, un accident, un décès…Et je ne voulais pas de cela pour mes enfants. Bien sûr, je ne nie pas que tous ces événements négatifs existent.
Posez-vous la question qu’est ce que ça apporte dans la vie de tous les jours de suivre toutes les catastrophes du monde? Vous pouvez tester quelques jours sans consulter les informations voir ce que cela change pour vous. Les événements importants, vous êtes au courant, car tout le monde en parle.

“Pour avoir un corps sain, vous devez lui donner des aliments sains.
Pour avoir un esprit sain, pratiquez la diète médiatique, et choisissez avec soin ce que vous donnez à manger à votre cerveau.” Olivier Roland

Communiquer de façon positive

Nous avons fait le jeu du traducteur loufoque. Une personne raconte une anecdote de manière négative, puis une 2ème personne, qui est le traducteur, reprend cette histoire et la réinterprète de façon positive.

Vous avez dû remarquer que souvent les personnes, qui vous racontent leurs vacances, vont plus facilement parler de ce qui n’a pas été, plutôt de ce qui c’est bien passé. On parle toujours des trains qui arrivent en retard et quasiment jamais de ceux qui arrivent à l’heure. Pensez à demander à votre entourage, ce qui leur a le plus plu durant leurs vacances.

Utiliser des mots positifs. Après un repas que vous avez préparé, vous préférez que l’on vous dise, c’était pas mauvais ou c’était bon …

De l’ombre ou de la lumière… 

De l’ombre ou de la lumière. Lequel des deux nous éclaire? Vous connaissez certainement cette chanson de Grand Corps Malade, Calogero
Un(e) optimiste verra plutôt la partie éclairé, que la zone d’ombre.

Nous avons fait un petit jeu. Christophe nous a remis un objet ordinaire, pas forcément très utile ou très joli. Nous devions présenter d’abord le côté négatif de cet objet, puis ensuite le côté positif de ce même objet. Moi, il m’a confié un tout petit carnet. Je l’ai présenté comme trop petit, peu de place pour prendre beaucoup de notes, moi qui est l’habitude d’utiliser sur des carnets format A5 ou cahier A4, quand je vais en formation ou en conférence. Mais j’ai trouvé comme avantage à ce tout petit carnet, c’est qu’il peut se glisser facilement dans un sac à main, une poche, une table de nuit, pour pouvoir noter n’important quand, n’importe où, une idée qui vient à l’esprit

Bonne nouvelle!
L’optimisme c’est contagieux

Et oui, l’optimisme c’est contagieux.
Quand un enfant est élevé et entouré de personnes optimistes, il sera certainement lui aussi optimiste. S’il n’a pas eu cette chance enfant, il faut savoir que cela peut s’acquérir, grâce aux personnes que l’on côtoie et aussi si l’on a la volonté de changer. L’optimisme c’est comme la confiance en soi ou la gestion du temps, on ne change pas d’un coup de baguette magique, mais petit à petit.

Attention le pessimisme est aussi contagieux. Des amis venaient d’emménager dans un nouveau immeuble. Dès notre arrivée, leur fils me dit, c’est nul l’aire de jeux est encore en travaux. C’est vrai, qu’il aurait été plus sympa que l’aire de jeux soit fonctionnelle. Mais je lui ai répondu, tu as de la chance d’avoir une aire de jeux, avant où tu étais il n’y en avait pas, elle sera surement accessible avec les beaux jours. Faire attention aux propos que l’on tient, que l’on s’adresse à des adultes ou à des enfants.

Ce n’est pas agréable de fréquenter des personnes qui broient du noir, qui voient toujours le mauvais côté des choses. Ne faites pas partie de ces personnes que l’on a pas envie de côtoyer.

Et vous, quelles personnes préférez-vous fréquenter?

Entourez vous de personnes positives, avec qui vous pouvez avoir des discussions constructives

L’optimisme dans le milieu du travail,
est-ce possible?

Et si vous faisiez une liste de ce que peut vous apporter le POSITIVISME dans votre quotidien (milieu professionnel et personnel)… 

Lors de l’atelier, c’est ce que nous a demandé Christophe Tricart, lister en groupe ce que pouvait apporter l’optimisme dans le monde du travail. Ensuite, chacun son tour, nous devions déclamer haut et fort un élément de cette liste. 

Je vous propose de prendre quelques minutes pour faire maintenant votre liste de ce qu’apporte l’optimise, avant de découvrir la nôtre.

La longueur de la liste que nous avons faite est impressionnante, voyez par vous même. J’ai laissé les idées dans l’ordre dans lequel, elles sont venues dans le groupe…

  • C’est plus agréable
  • Se sentir mieux
  • C’est bon pour la santé / évite les arrêts de travail
  • Permet d’être plus épanouie
  • Avoir plus confiance en soi
  • Être plus créatif
  • Trouver plus de solution, plus d’améliorations
  • C’est plus motivant
  • Cela permet de voir plus loin
  • Cela permet d’aller plus loin / persévérance
  • Cela permet de s’améliorer, de progresser
  • Cela permet de surmonter les difficultés
  • Cela permet de faciliter les relations
  • C’est fédérateur
  • L’optimisme entraîne l’optimisme
  • Cela permet de se surpasser
  • Cela permet d’oser
  • Cela entraîne moins de turnover
  • Cela attire les clients
  • Cela permet de relativiser l’échec
  • Etre Optimiste, c’est aussi être réaliste
  • Être plus curieux
  • Être plus efficace / plus performant
  • Permet de rendre les choses plus faciles
  • Permet de travailler dans la bonne humeur
  • Cela permet de remercier l’imprévu ……J’adore ce dernier point

Et l’échec dans tout ça…

Un échec peut arriver à tout le monde. A ce moment là, prendre le temps d’analyser ce qui n’a pas fonctionné, voir comment corriger et améliorer pour une prochaine fois. Cela permet de prendre conscience de certaines choses et d’éviter de reproduire les mêmes erreurs. N’hésitez pas à parler de cet échec avec des personnes positives pour vous aider à trouver des solutions à mettre en place pour avancer.

Pensez également à lister ce qui a bien fonctionné, cela est aussi très utile…

Ne dites pas à un enfant ou un adulte qu’il est nul, bon à rien. Trouver plutôt, les points positifs pour que la personne prenne confiance en elle et sorte de la spirale du négatif. Complimenter les autres c’est important. Décidez aujourd’hui de faire un compliment à l’un de vos proches, famille, amis, collègue…

Bienveillance avec soi-même

Soyez bienveillant avec vous-même, nous ne pouvons pas toujours être au top. Cela peut arriver d’être démotivé ou de broyer du noir. Pour retrouver de l’énergie, de l’optimisme, il est nécessaire de se poser, de se reposer, de se complimenter sur ce que l’on a réussi à faire.

Comment Optimiser son futur?

Préparer l’avenir avec une vision plus optimiste, se projeter de façon à visualiser que ça va fonctionner. Par exemple, si vous préparez un oral d’examen en vous disant que ça va bien se passer, vous avez beaucoup plus de chance d’y arriver que si vous partez en vous disant que vous êtes nul et que vous n’y arriverez pas.

Ne dépensez pas votre énergie et votre temps si précieux pour des pensées négatives. Gardez les pour réaliser des petites actions qui vont faire avancer vos projets.
https://temps-mieux-attitude.com/oser-prendre-des-risques/

Bilan de cet atelier

La majorité des personnes participant à cet atelier a plutôt un état d’esprit optimiste à la base, à différents degrés. Nous avons bien compris l’intérêt de continuer à l’être et même à le développer.

J’ai apprécié cet atelier très participatif et interactif. J’en suis ressortie boostée et super contente de savoir que des personnes comme Christophe Tricart et les membres de l’association JOHWA, sont là pour rendre à leur échelle le monde meilleur. Merci à eux.

Si un jour vous avez l’occasion de faire un atelier, une formation sur l’Optimisme, allez y..

Christophe Tricart est formateur en Optimisme et aussi en Humour au travail. Il a écrit un livre “L’humour au service de la performance”.
https://www.humour-au-travail.fr/profil-christophe-tricart/

Soyez optimiste, adoptez la positive attitude,
pour être moins stressé et gagner en sérénité.

Vous pouvez laisser un commentaire pour compléter la liste des bienfaits de L’OPTIMISME.

Dites moi, si vous êtes plutôt OPTIMISTE ou PESSIMISTE. Et quelle action vous souhaiteriez mettre en place pour être plus optimiste au quotidien.